Réaliser un business plan

Atometrics vous propose une méthode détaillée pour vous aider à faire votre business plan

Découvrir nos solutions

Comment réaliser un business plan ?

1. A quoi sert un business plan?

2. Présenter son projet

3. Appréhender le contexte avec une étude de marché

4. Éléments d’un business plan

5. Valider ses hypothèses: l’importance du benchmark

1.  Comprendre l’utilité d’un business plan

Structurer ses idées et se poser les bonnes questions

En phase amont, la réalisation d’un business plan a un double intérêt:

  • Il constitue un véritable outil de gestion et de maturation. Il vous permet ainsi de structurer vos idées tout en traduisant votre vision entrepreneuriale en un potentiel économique afin d’effectuer des choix pertinents.
  • Il vous permet également de communiquer avec l’extérieur: auprès de vos partenaires stratégiques (associés, équipe, fournisseurs) ou de vos investisseurs ou créanciers.

Il vous servira également de fil rouge pour éviter de vous disperser lors du lancement de votre entreprise en vous rappelant vos objectifs financiers.

Suivre le développement du projet

Votre business plan est vivant. Il va évoluer tout au long du projet et va vous permettre d’assurer un bon suivi de chacune de ses étapes.

Il vous sert également d’outil d’alerte si les premiers résultats ne sont pas conformes à ceux que vous aviez initialement prévus.

Etablir une base solide pour rechercher des financements

Le business plan est un support indispensable pour solliciter des financements (prêts bancaires, investissements, garanties…), mais aussi pour prouver la faisabilité financière et économique de votre projet : viabilité, confiance.

Votre business plan doit être cohérent et nécessite alors une étude de marché solide :

  • Votre positionnement doit être cohérent avec votre cible et votre produit/service
  • Votre stratégie marketing et de communication doit être cohérente avec votre positionnement
  • Vos prévisions de développement doivent être établies sur trois ans

2.  Présenter son projet

La présentation d’un business plan commence par une introduction courte évoquant les points fondamentaux du projet : en quoi il consiste ? quel est le marché visé ? quels sont les objectifs ?…

Il faut aborder en détail les parties essentielles du business plan. Il s’agit notamment du porteur de projet, du business model, de la stratégie, du plan d’action, du montage et de l’étude financière. La présentation du projet doit également comprendre une partie qui présente le porteur de projet, son expérience et ses compétences, ainsi que ses motivations.

Le contenu du plan de présentation doit être adapté au type de projet poursuivi.

Concernant le business model, le destinataire doit comprendre quel est la nature de votre projet et la façon dont vous envisagez de lui donner une valeur économique. Pour cela, il doit proposer :

  • La présentation du marché visé, en abordant la demande (clients potentiels) et l’offre existante au sens large (la concurrence)
  • La description des tendances et des évolutions probables de la conjoncture
  • La présentation de l’offre de produits et/ou services envisagée

Dans un second temps, il est nécessaire d’aborder le plan d’action : quelle est votre stratégie ? Comment allez-vous la déployer ? Quel est le calendrier de mise en œuvre de votre projet ? Quels sont les moyens nécessaires ?

Dans un dernier temps, la présentation du montage du projet doit être évoquée. Elle doit parler de la manière dont vous envisagez de monter votre projet : statut juridique, actionnariat et répartition du capital, ressources financières mobilisées, organisation de la direction…

3.  Appréhender le contexte avec une étude de marché

Un projet et son business s’inscrivent dans un contexte plus large. L’étude de marché doit vous permettre d’étudier ce contexte et de mettre en avant les facteurs sur lesquels vous vous appuyer pour établir vos prévisions de revenus mais aussi vos charges.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre guide en cliquant ici.

4.  Éléments d’un business plan

Le compte de résultat

Le compte de résultat prévisionnel reprend les informations financières relatives à la réalisation de votre activité en tant que telle:

  • le chiffre d’affaires prévisionnel et tous les autres produits prévus sur la durée des prévisions (subventions d’exploitation, produits financiers…)
  • les dépenses prévisionnelles sur la même période : achats de marchandises, achats de matières et de matériaux, charges externes, impôts et taxes, charges de personnel, dotations aux amortissements et autres.

Le plan de financement

Deux éléments essentiels constituent le plan de financement :

  • Les emplois, qui correspondent à ce que l'entreprise doit financer
  • Les ressources, qui correspondent aux moyens à disposition de l'entreprise

En pratique, le plan de financement initial permet d'évaluer le besoin de financement au moment de la création de l'activité (phase qui nécessite souvent des investissements importants).

Le budget trésorerie

Le plan de trésorerie représente la ligne de vie de votre projet, ce qui reste sur votre compte. Il est composé de deux éléments :

  • Les encaissements : le chiffre d’affaires prévisionnel TTC, les apports en capital, les apports en compte courant, les subventions reçues, les produits financiers et les remboursements d’impôts
  • Les décaissements : les investissements, les achats TTC, les frais généraux TTC (loyers, honoraires, entretiens, assurance, dépenses de transport….), les salaires et charges sociales, les impôts et taxes, les réductions de capital, les reprises d’apports en compte courant, les charges financières..

Il est fortement recommandé de le décliner sur une base mensuelle et de le mettre à jour pour être en mesure d'anticiper les éventuels manques.

Le bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel est une photographie des actifs et passifs de votre projet à un instant de raison. Il résulte de son activité et est alimenté par les différents tableaux que nous avons vu précédemment :

  • Compte de résultat prévisionnel
  • Plan de financement
  • Plan de trésorerie

5.  Valider ses hypothèses: l’importance du benchmark

Pour construire votre business plan, il est nécessaire de réaliser un certain nombre d’hypothèses: croissance du chiffre d’affaires, taux de marge de brute, masse salariale, besoin de fonds de roulement, etc.

Pour vous aider dans la validation et la justification de ces hypothèses, l’utilisation d’états financiers de sociétés présentant des profils similaires sur le marché constitue une source inestimable.

Pour consulter notre article sur l’art du benchmarking cliquez-ici.

Téléchargez gratuitement un modèle de business plan prévisionnel en cliquant ici