Evaluer une entreprise par la méthode DCF (Discounted Cash Flows)

Quelques éléments de contexte

Les 7 étapes indispensables d’une évaluation

Présentation des principales méthodes d’évaluation

1. Méthode patrimoniale

La valeur d’une entreprise est déterminée en évaluant les actifs de l’entreprise et à en soustrayant la valeur de ses dettes pour obtenir l’actif net réévalué (aux valeurs du marché).

2. Méthode des comparables

La valeur d’une entreprise (d’un actif) est déterminée à partir d’informations sur des entreprises vendues/rachetées sur le marché dans des domaines d’activité et des conditions les plus comparables possibles

3. Méthode basée sur le revenus (actualisation des flux)

La valeur d’une entreprise est calculée en actualisant les flux futurs revenant aux investisseurs de l’entreprise

Méthode et approche proposées

La méthode d’actualisation des flux

  • La valeur d’une entreprise est calculée comme la valeur actuelle des flux financiers que l’entreprise génèrera, ce qui implique l’actualisation des flux de trésorerie (« cash-flows ») futurs

 

  • L’actualisation des cash-flows disponibles prévisionnels repose sur un taux d’actualisation qui correspond au coût des ressources financières mobilisées par l’entreprise pour financer son exploitation

 

  • Pour rendre compte de l’hypothèse de la continuité d’activité de l’entreprise, les modèles d’évaluation incorporent une valeur terminale à la fin de la période de prévision

1 Cash Flows

Le Cash Flow Disponible est un réel surplus d’exploitation

  • Il est ajusté :
    – des variations de BFR (stocks, créances clients, dettes fournisseurs)–  des charges comptabilisées qui ont une nature de charge non dépensées (provisions pour risques et charges, dotations aux amortissements)–  des éléments exceptionnels pris en compte dans le cash flow prévisionnel

    –  Des économies d’impôts liées aux produits et aux charges financières

 

  • Il prend en compte :
    – Les investissements (corporels et incorporels) effectués dans le cadre de l’exploitation

2 Taux d’actualisation 

3 Valeur terminale

Hypothèse de liquidation
  • Hypothèse de dissolution de l’entreprise à la fin de la période de prévision
  • La valeur de l’entreprise à la fin de la période est égale à sa valeur nette comptable

Utilisation des multiples courants
  •  Hypothèse de vente de l’entreprise à la fin de la période de prévision
  • La valeur de l’entreprise est calculée en utilisant les multiples courants d’agrégats financiers (CA, EBE …)
  •  La valeur d’entreprise obtenue est ensuite actualisée

Hypothèse de croissance infinie
  • Hypothèse de croissance constante à la fin de la période de prévision
  • La valeur de l’entreprise à la fin de la période se calcule de la manière suivante   𝑉𝑇 = 1 + 𝑔 × 𝐶𝐹 𝑛 (𝑟−𝑔) 𝑛
  •  La valeur d’entreprise obtenue est ensuite actualisée

_________________________

 

 

Cas d’usage : Garages et carrosseries à Saint-Denis

Les apports d’atometrics

Business plan : Prendre en compte les facteurs externes et internes pour définir des cash flows prévisionnels

Taux d’actualisation : Prendre en compte les risques spécifiques pour ajuster le taux d’actualisation de l’actif étudié

Valeur terminale : Appréhender la croissance infinie en analysant les taux de croissance normatifs du secteur

Contexte : Mise en vente (100% des capitaux propres) 

ROYAL SERVICE AUTO

Adresse : 145 rue Gabriel Péri, Saint Denis

Secteur d’activité : Garages et carrosseries

SIREN : 395116742

Caractéristiques :

▪ CA : 1 138 813€ (2020)
▪ Marge brute : 62,5% du CA ▪ EBE / CA : 3,7%
▪ Effectif : 12 salariés

 

Informations financières de la cible

Business Plan : évaluer les Cash Flows Futurs

Comprendre le marché

Analyse de la situation concurrentielle

Analyse du dynamisme de l’emplacement

Analyse de la population

Obtenir un benchmark local et sectoriel

Evaluer les performances financières

L’Excédent Brut d’Exploitation (3,7%) est sous la fourchette basse du panel de comparaison (4,0%). Ce niveau permet de dégager une CAF faible (2,0%). L’EBE pourrait être optimisé par une meilleure gestion des effectif (masse salariale trop élevée, productivité brute des effectifs faible)

Le niveau d’endettement est élevé en valeur absolue (302k€) et en termes relatifs (plus de 7 fois l’EBE)

La trésorerie nette est élevée (28,6% vs. 15,8% pour la médiane du panel) et Besoin en Fonds de Roulement est cohérent avec le panel de comparaison

Elaboration du business plan

Taux d’actualisation : appréhender le risque spécifique

Prendre en compte la corrélation au marché

Croissance plus forte de la société étudiée avant 2019

Impact significatif du Covid-19 sur le CA et l’EBE de la société étudiée avec une diminution drastique sur l’année 2020 vs. une certaine stabilité sur le marché

Appréhender la prime de risque liée à la taille

Le taux d’actualisation peut faire l’objet d’ajustement en fonction du risque de l’actif considéré

Il peut être ajusté d’une prime de risque liée à la taille :

A titre d’illustration, on observe une décote de 30% sur le multiple de CA pour les fonds de commerce de moins de 500k€

Prendre en compte le risque de fermeture / liquidation

Le taux d’actualisation peut faire l’objet d’ajustement en fonction du risque de l’actifconsidéré

Il peut être ajusté du risque lié à la cible considérée :

  • Risque de fermeture : 7% des établissements ferment (moyenne sur 3 ans) chaque année
  • Risque de liquidation : peu de procédure collective à l’échelle locale vs. nationale

Valeur terminale

Appréhender la valeur terminale

2,4% de taux de croissance annuel moyen du CA sur les 5 années considérées

Stabilité de l’Excédent Brut d’Exploitation entre 2016 et 2020 avec un EBE moyen à situé 6,7% du CA

Pas de variation majeure du BFR

Calcul de la valeur terminale

Conclusion de l’étude

Intervalle de valeurs (méthode DCF)

Intervalle de valeurs (méthode de l’actif net réévalué)

Pour faire le lien avec notre webinaire précédent (accessible ici), et pour appliquer une approche multifactorielle, nous indiquons ci-dessous la valeur indiquée par l’application de l’actif net réévalué:

Les actifs corporels, le BFR et les dettes financières (long-terme et court-terme) sont estimées à la valeur comptable

Le fonds de commerce (actif le plus soumit aux variations du marché) est estimé sur la base de comparables sur la solution atometrics

 

Intervalle de valeurs (synthèse)